Non contre-indication à la pratique de la boxe

Points forts

Un certificat peut être necessaire dans certains cas particuliers

Synthèse

Pour les disciplines sportives, pratiquées en compétition, pour lesquelles le combat peut prendre fin, notamment ou exclusivement lorsqu'à la suite d'un coup porté, l'un des adversaires se trouve dans un état le rendant incapable de se défendre et pouvant aller jusqu'à l'inconscience, une attention particulière est portée sur :

Dans le cadre de la pratique de la boxe anglaise, la réalisation d'une remnographie des artères cervico-céphaliques et d'une épreuve d'effort sans mesure des échanges gazeux est également exigée tous les trois ans pour les boxeurs professionnels et les boxeurs amateurs après quarante ans.


Boxe non amateur/non professionnelle

 

La normalité de l’examen clinique seul est obligatoire

 

Boxe amateur/professionnelle

Contre-indications absolues :
Epilepsie

 

Antécédents de coma ou de lésion cérébrale


Troubles de la coordination motrice


Troubles de l’équilibration


Troubles du tonus musculaire


Troubles psychiques


Absence d’un organe pair (avis de la commission médicale)

 

 

Concernant l’asthme et le diabète, la décision de non contre indication est laissée à l’appréciation du médecin examinateur et/ou de la Commission Médicale Nationale

 

Ophtalmologiques :

      chirurgie intraoculaire et réfractive      
      amblyopie (acuité inférieure à trois dixièmes avec correction)
      myopie supérieure à 3,5 dioptries

 

Modèle(s) de certificat

Références

Classification

Dernière mise à jour: 04/05/2018

Toutes les informations indiquées sur le site www.certifmed.fr sont données à titre indicatif, et sont susceptibles d’évoluer. Par ailleurs, les renseignements figurant sur le site www.certifmed.fr ne sont pas exhaustifs. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne. Plus d'informations dans notre rubrique "à propos..": http://certifmed.fr/apropos